travaux_ma_trise2

J'ai récemment repris en main mes travaux de maîtrise . A l'époque je ne suis pas allée au bout de mes recherche. J'étais enceinte de mon fils et n'avait plus le courage de continuer. Dommage car il ne me rester plus que la soutenance.

Néanmoins j'ai gardé mes travaux ainsi que mes recherches. Aujourd'hui je ne partage plus totalement mes idées datant de 4 ans.

A l'époque je travaillais sur l'idée de la mémoire, de la fragilité des choses, un besoin de dissoudre faire disparaître pour laisser immerger l'essence des choses. Je m'étais alors focalisée sur le portrait et petit à petit je me suis laissée étouffer par cette théorie. Comme si de la théorie naissaient les expérimentations. Je n'arrivais pas à tirer profit de mes travaux plastiques.

Finalement une pause de 4 ans c'est pas mal.

Aujourd'hui exit le portrait et la photo même si j'aime cet technique.

Depuis j'ai pris de la distance et j'ai appris la mosaïque. Cet art de la dé-construction, du ré-assemblage de morceaux, parfois de natures différentes, me permet de reprendre mes recherches de maîtrise avec un œil nouveau. Cette technique s'adapte finalemnt bien à mes recherches

Il me semble que ce qui me plairait désormais, ce serait de faire surgir des instants fugaces du passé, des souvenirs, des moments oniriques. Montrer que l'on garde tous au fond de nous des images flous qui parlent pourtant précisément à notre sensibilité. Je ne vais donc pas me contraindre à un seul matériel ni à une seule technique; même si aujourd'hui je souhaite garder la mosaïque comme technique centrale...

Alors les projets fusent ("elles courent,elles courent les idées, Les idées d' Annick") dans ma tête et il me reste plus qu'à les concrétiser. Plus facile à dire mais j'aime énormément ces moments où l'on revient à la réalité et que l'on contraint le fond à la forme...

Au boulot!!!travaux_ma_trise