Ma tante vient de décéder quelques mois après mon grand-père. Cela fait trop de monde touché, meurtri, des gens qui cogitent et finissent par se poser un peu dans cette vie effrénée. Certains se remettent question: quelle a été notre vie jusqu'à présent, quels sont nos rêves, que va t-on laisser après notre départ?

Moi aussi cela me conforte dans mon projet de faire vivre ma passion  et en faire mon métier.

étape1: passer enfin mon permis afin d'être autonome tout en continuant à réaliser mes créations

étape2: m'inscrire dans des association artistique du coin afin d'échanger, apprendre et exposer mes travaux

étape3: créer mon entreprise en tant que auto-entrepreneur et devenir plus pro.

Bref, cela n'est pas pour tout de suite.  Cependant "La vie est un rêve, mais rêver n'est pas vivre." et je n'ai pas envie de me morfondre indéfiniment et avoir des regrets.

 

Dans les épreuves quand des portes se ferment, d'autres s'ouvrent. Le tout c'est de les trouver et de les franchir...

Je dois vite me remettre en selle. Noël approche... J'ai vendu récemment plusieurs créations et je dois remplir maintenant mon stock de trésors.

Je travaille sur deux plateaux en mosaïque en même temps. Le problème c'est que je n'ai plus assez

d'émaux de Briare pour terminer le premier. Le deuxième sera bientôt sur ma boutique.

Pour l'instant, je viens de mettre en ligne une toile où je mêle encore mosaïque et peinture acrylique. Ce qui est sympa c'est d'avoir un aspect "bijoux" grâce à la brillance des émaux de verre.lotus_face